Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 346 659
Nombre de commentaires : 89 326
Nombre d'articles : 7 081
Dernière màj le 25/06/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

UCKANGE(57)-Haut Fourneau U4

 06/04/2019
Uckange est une commune située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.
 
La ville connaîtra son plus important essor à la fin du 19e siècle, avec l’implantation des usines à fontes STUMM.
 
Aujourd’hui cette usine, qui produisait de la fonte, est fermée depuis 1991, mais un haut fourneau, le U4, subsiste et est inscrit sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
 
Mais qu'est-ce qu'un haut fourneau?
 
Un haut fourneau est une installation industrielle destinée à simultanément désoxyder et fondre les métaux contenus dans un minerai, par la combustion d'un combustible solide riche en carbone.
En général, le haut fourneau transforme du minerai de fer en fonte liquide, en brûlant du coke qui sert à la fois de combustible et d'agent réducteur.
Bien que la fonte produite soit un matériau à part entière, cet alliage est généralement destiné à être affiné dans des aciéries.
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades en Moselle en cliquant sur ce lien.
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(15 clichés)


Édifiée en 1890 par la société Gebrüder Stumm (de), l'usine de Uckange est spécialisée dans la production de fonte en gueuses, élaborées à partir du minerai de fer local, la minette.


Symbole fort du patrimoine industriel de la vallée de la Fensch, le haut-fourneau U4 est le dernier des six hauts-fourneaux de l’usine d’Uckange.


Témoin du formidable essor économique de toute la région dans les années 1960-1980, ce « monstre de fer » s’est éteint en 1991 pour revenir à la vie et s’ouvrir au public en 2007, après des années de travaux.


Il est l’un des rares témoignages de la sidérurgie du 20e siècle aujourd’hui conservé en France.


Un peu d'histoire!
La famille de Wendel s’implante à Hayange en 1704.
Ce sont les débuts du développement de l’industrie du fer dans la vallée de la Fensch.
Peu après, l’année 1870 marque un tournant important dans l’histoire de la Lorraine, et plus particulièrement d’Uckange.


À la suite des De Wendel, les grandes firmes industrielles de fer s'implantent dans les vallées de la Fensch, de l’Orne et de la Moselle.....les Thyssen, Röchling, La Paix, les Frères Stumm à Uckange.....


L'usine d’Uckange est particulièrement liée aux « frères Stumm », qui possèdent alors une usine sidérurgique en Sarre, à Neunkirchen, dans le bassin houiller lorrain.
Après 1870, les frères Stumm sécurisent leurs approvisionnement en minerai de fer en achetant les concessions minières en Moselle annexée : la mine Charles-Ferdinand à Hettange-Grande et la mine Ida à Sainte-Marie-aux-Chênes.
 
Ici-Chargement des matières premières par la bande transporteuse jusqu'aux silos de chargement.


Ces maitres de forges et industriels, achètent fin 1887, des terrains sur le ban de la commune d’Uckange (alors Uckingen).
La construction du premier haut fourneau démarre en décembre 1890, et les mises à feux s'enchaînent jusqu'en 1913.
L'usine reste sur cette configuration jusque vers 1920.
En 1913, juste avant la première Guerre mondiale, elle emploie 590 personnes.
 
Ici-Montée des bennes de matières premières dans le tour de chargement.


En 1919, après la première Guerre mondiale, l'usine est placée sous séquestre, puis devient, avec les concessions minières des frères Stumm, la propriété des Forges et Aciéries du Nord et de Lorraine (FANL).
 
Ici-Transport des matières premières par réseau ferré interne.


De 1920 à 1960, excepté pendant la Seconde Guerre mondiale, l'usine poursuit l'exportation de fonte sous la forme de gueuses vers l'industrie sarroise qui constitue son principal débouché.
 
Ici-Réchauffage de l'air pour introduction dans le haut fourneau.


Dans les années 1960  pratiquement toutes les usines à fonte ferment, pour des motifs divers : vétusté, surcoûts logistiques, taille insuffisante, concurrence de nouveaux produits sur le marché et surtout l'arrivée de nouveaux minerais plus riches en fer.
 
Ici-coulée de la fonte dans la halle de coulée.


L’arrêt définitif de la production de fonte de l’usine, annoncée au milieu de l’année 1991, a eu lieu le 17 décembre 1991, en dépit de manifestations sociales importantes.
 
Ici-Épuration secondaire des gaz de haut fourneau.


De nombreuses années de procédure ont abouti à l'inscription du U4 et de ses annexes, à Inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2001.


Situé sur les friches de ce site sidérurgique....le jardin des traces....
 
À tout de suite ou l'article sur ce lien!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :