Les blogs
du village
Le bonheur est éphémère...
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 10 490 593
Nombre de commentaires : 10 380
Nombre d'articles : 2 857
Dernière màj le 06/12/2019
Blog créé le 09/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

DE TOUT COEUR AVEC SYLVIE"FAUT QUE CA BOUGE"

 28/06/2011
faut absolument les faire bouger

538211-atd-quart-4cb9c5ef jpg 

La commission européenne a annoncé une baisse drastique de l’aide alimentaire aux plus démunis, pour des raisons juridiques.

 

Plus de deux millions d'enfants survivent sous le seuil de pauvreté, plusieurs millions d'adultes sont dans la misère .

Face à une situation de plus en plus catastrophique, les associations humanitaires se dépensent sans compter en multipliant les initiatives afin d'aider les plus démunis.

Ces associations s'appuient sur deux leviers : les subventions et dons d'un côté et le bénévolat de l'autre.

Elles remplissent une mission de service public et si elles n'existaient pas , la solidarité en prendrait un sale coup et les CCAS ne suffiraient pas à la tâche.

Aujourd'hui dans un ciel plein de nuages : aggravation de la pauvreté et du chômage, les associations et mouvements subissent de plein fouet les effets de la politique inqualifiable de l'Union Européenne.

C'est un cri d'alarme que lance le Secours Populaire :

 

 

 

«

 

   

 

"L’Assemblée générale statutaire du Secours populaire français, réunie à Paris ce week-end, a appris avec une très vive émotion les nouvelles liées au Programme Européen d’Aide aux plus Démunis.

 

Tous les délégués du SPF ont exprimé, au nom des milliers de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire en provenance de l’Union Européenne, leur volonté de faire reculer les propositions venant de la commission européenne. En 2011, un peu plus de 13 millions de personnes en Europe et 4 millions en France, accèdent à ce programme d’une valeur de 480 millions d’euros, soit approximativement 1 euros par habitant d’Europe.

 

Ce programme est uniquement conditionné (dans les textes) par l’existence de « surplus agricoles » favorisés par la PAC (Politique Agricole Commune). La remise en cause de cette politique réside dans le fait que la non existence de « surplus «  annonce une réduction de 73% en 2012 et rien en 2013, avec des conséquences terribles pour celles et ceux qui en sont les principaux bénéficiaires.

 


 

En 2012, avec ce plan, 517 000 personnes du SPF ne pourront plus accéder aux produits alimentaires. En 2013, plus personne…

 

Le SPF lance un appel pressant à toutes les familles en difficultés, pour qu’elles s’associent à la grande démarche « le dire pour agir » qui consiste à recevoir des témoignages de personnes accompagnées par le Secours populaire français.

 

Devant la gravité de la situation, le SPF va aussi effectuer des démarches auprès de toutes les autorités françaises et européennes car il ne peut accepter que 517 000 personnes risquent de se voir privées de nourriture.

 

Chacun peut s’associer à ces démarches, dans toutes les permanences d’accueil et de solidarité du Secours populaire ,les fédération des départements

 


 

 



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :