Les blogs
du village
Le bonheur est éphémère...
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 10 073 660
Nombre de commentaires : 10 111
Nombre d'articles : 2 758
Dernière màj le 17/08/2019
Blog créé le 09/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

DANS MON JARDIN

 11/04/2010

Mais a qui appartient donc ce nid ???

L'an dernier, dans mon jardin , plus précisément dans la parcelle de topinambourgs, que je nettoyais, j'ai trouvé une boule grosse comme une balle de tennis, très régulière, un magnifique travail... réalisé avec des herbes sèches de pelouse. Hélas cette fois là, je n'avais pas encore mon petit appareil photo numérique, et je regrette, car j'ai fait  une drôle découverte. Il y avait un petit trou bien régulier... comme un nid d'oiseau... mais posé à une 20ène de cms du sol, dans les herbes...parmi les branches de topinambourgs...


Nid sphérique en herbes sèches



je ramasse cette boule , je la retourne dans tous les sens puis je la pose sur le couvercle du composteur en attendant Vova, pour lui faire voir ce magnifique travail....
quelques minutes passèrent et je reviens sur les lieux, avec Vova, et que vois-je!!! 3 petits bébés tout rose (petits mamifères...bien dodus, du jamais vu... 



...surprise, je remets mes gants et j'enfile les bébés dans le nids, d'ailleurs ils se sont aidés eux même... pour sûr ils n'étaient pas vieux, mais un peu plus quand même que ceux de cette photo trouvée sur le net.
Je ramasse un vieux grand pot de fleurs vide, et je mets dedans le nid, je pose le tout à proximité de l'endroit où j'avais trouvé le nid, (en fait, comme il allait pleuvoir, je voulais les protéger de mon mieux ayant involontairement détruit leur environnement.) 
Et je suis rentrée à l'appartement, en me questionnant!!! 
 Le lendemain, j'y retourne! plus aucune trace ...le pot est vide...personne ...
Les jours passèrent, j'en parle aux voisins, qui me disent que c'était des hérissons... j'étais persuadée que non, car mes petits bébés ne portaient pas d'aiguilles, ni cartilages
.... Quelques semaines après, je découvre une 2ème boule "de tennis (en herbe)" plus verte,  dans mon thym, cette fois personne dedans ???? je continue de me demander ce que c'est!!!

Gîte estival du rat

Et puis voilà que j'ai trouvé la réponse. Et je suis contente de moi, car mon geste était bien vu.
Il s'agit "du rat des moissons"
en latin Micromys minutus
Le rat des moissonssouris des moissons ou souris naine, en latin Micromys minutus, est la seule espèce du genre Micromys, appartenant à la famille des muridés. C'est le plus petit rongeurs d'Europe et que l'on retrouve d'est en ouest de l'Eurasie. Il ne pèse que six grammes environ : c'est un micromammifère. Il possède une longue queue légèrement préhensile. Les adultes sont plus roux en été alors que le pelage des jeunes et des adultes en hiver est plus gris.

Leur nourriture principale se compose de graines de céréales. Malgré tout ce régime alimentaire est varié et comprend graines, fruits, baies et insectescomme des papillons, des sauterelles et des chenilles. Tout dépend de la saison : au début du printemps,ils mangent les nouveaux bourgeons des arbres et des arbustes, ainsi que les nouvelles pousses d'herbes. Les dégâts causés aux récoltes sont compensés par le fait qu'ils mangent aussi les insectes qui menacent ces récoltes. Ils apprécient particulièrement les parasites du blé, comme les pucerons noirs donc ils lapent le miellat. De même, ils aspirent le nectar sucré des fleurs.

Pour manger les grains de céréales, le rat des moissons grimpe jusqu'à l'épi en s'aidant de la queue pour se tenir et garder l'équilibre. Il arrache le grain en le saisissant dans ses dents et en faisant levier de la tête. Il tient le grain dans ses pattes antérieures, retire la balle et grignote le cœur.


Espèce eurasiatique de climat tempéré des plaines, de l'Angleterre au Japon. Les rats des moissons habitent les zones sèches d'herbes hautes, comme les champs de céréales, particulièrement lorsque les épis de blé ou d'avoine sont mûrs, les bords des routes, les haies ou les jardins mal entretenus. Ils s'abritent parfois des grands froids dans les granges et les maisons. Si les mâles parcourent des territoires de 400 m², les femelles défendent des territoires plus petits. Nocturnes en été, ils tendent à être plus actif de jour pendant l'hiver.

Bien que non considérée comme une espèce en danger par l'IUCN, dans certains pays comme la Grande-Bretagne le rat des moissons se fait rare ou a disparu dans certaines région d'agriculture intensive. Dans ce pays il fait l'objet d'un programme d'élevage au zoo de Chester et à Wildwood (Zoo et centre d'étude et d'élevage situé dans le Kent) pour des réintroductions dans les campagnes de différentes régions anglaises . Une opération de récupération des balles de tennis usagées a été menée en 2001 pour offrir à ces petits rongeurs chassés de leur nid par les moissons des nids artificiels fixés sur des piquets de bois  .


 Micromys minutus

Alors personnellement, je laisserais tranquille ces petites bêtes, car dans mon jardin elles feront du bon travail, et sont loin de nuire à mes récoltes. J'ai vu une petite entrée très discrète dans le composteur cet hiver... et puis, j'ai tellement d'insectes et de pucerons que je préfère mes petits rats des moissons aux produits chimiques, ou encore "aux voleurs à deux pattes, appelés: humains!!!" qui font beaucoup plus de dégâts croyez-moi.

ci-dessous 3 de ces petites bêtes sur un épis de blé !!!
il n'y a pas de quoi s'affoler ! Même s'ils se reproduisent vite, nous avons des chouettes, des hiboux, etc... 










 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :